Tamazight

Portail sur Tamazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Centenaire de la bataille "le ravin du loup"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 1406
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 34

MessageSujet: Centenaire de la bataille "le ravin du loup"   Dim 27 Sep - 3:55

Cette bataille est connue chez les Espagnols comme "El desastre del Barranco del Lobo" (la catastrophe du Ravin du Loup), les Espagnols subirent une sévère défaite lors de cette bataille contre les Rifains le 27 juillet 1909.



A cette époque les tribus qui entouraient la ville de Mritc étaient sous le joug de Bu-Aghyul (bu hamara), un charlatan qui se faisait passer pour le frère de Abd el àaziz sultan du royaume de Fes, afin de le détrôner. Celui-ci va négocier avec l'Espagne l'exploitation des gisements miniers pour le compte des compagnies espagnoles comme françaises et ils créent la Compagnie Espagnole des Mines du Rif. Les Amazighs du Rif vont se rebeller et vont attaquer les exploitations minières le 8 aout 1908, cela sera le début de la fin pour Bu Aghyul qui après sa défaite contre les Ait Waryaghel en 1909 sera capturé par les forces du Makhzen et exécuté.





L'Espagne qui se trouve constamment harcelé par les Rifains, voit ses positions se fragiliser, cela va pousser le général de Mritc, Marina, à demander des renforts à son gouvernement pour exterminer la rébellion Rifaine afin d'assurer la sécurité de leur exploitation minière, mais la réponse du gouvernement fut négative. Le 7 juin 1909, les Espagnols reprennent l'exploitation de ces mines, mais les Rifains dès la fin juin repartent en guerre contre les Espagnols. Le premier juillet 1909, des forces de la police indigène furent tué au marché de Cherauit (Ikbedanen), pour venger un tel affront, Marina décident d'envoyer deux compagnies d'infanteries afin d'appréhender les auteurs de ces attaques, de bruler leur demeure et d'accaparer leur bien.




L'arrestation de certains membres de la fraction Lehedara de la tribu Ikbedanen vont enflammer la région et l'insurrection débute le 09 juillet 1909 à Sidi Mussa (près de Ait Ensar), les Ikeràiyen vont attaquer un chantier de construction de pont pour une ligne de chemin fer au lieu dit, il y aura 6 militaires espagnols morts. Lorsque le gouvernement espagnol eu connaissance de ces évènements, Maura qui dirigeait ce pays décida le 10 juillet 1909 de mobiliser 3 brigades mixtes de militaires chasseurs formaient principalement par des réservistes [1].




Les jours suivants, les Rifains cachés dans les maquis qui surplombent les positions espagnols vont continuer à les harceler. Le 16 juillet, les troupes de renfort arrivent, le 20 juillet les Rifains mènent une nouvelle attaque à Sidi Mussa, mais les Espagnols réussissent à repousser les Iker3iyen. Le 22, les Rifains se dirigent vers Mritc est une bataille débute à proximité de la ville pour contenir l'avancement des Amazighs, les Espagnols vont sortir l'artillerie lourde. Le déploiement des militaires fut large, elle couvrait un vaste territoire de la montagne Gurugu au village Mesquita. Leur déploiement étaient renforcés de façons continue avec plus d'effectifs étant donné que les Rifains n'étaient nullement impressionnés par cet étalage de force.





Un contingent des Ait Waryaghel vinrent prêter main forte aux Iker3iyen dans leur lutte et ils attaquèrent le village de Mesquita. À quatre heures du matin deux compagnies de la brigade disciplinaire, sous la conduite du lieutenant-colonel Aizpuru, sort pour prendre les versants de la Mesquita, tandis que le colonel Álvarez Cabrera, à la tête de la 6è compagnies d'afrique et des militaires chasseurs récemment arrivés, se dirige vers Sidi Musa, où se trouve le campement du lieutenant colonel Baños. Mais les Espagnols n'arrivent pas subjuguer la poussée formidable des Rifains, alors que l'artillerie pilonne les positions Rifaines, mais ils ne reculent nullement bien au contraire ils arrivent à la hauteur de l'ennemi et ils s'abattent sur eux et les déciment. Du côté de Sidi Musa les Rifains vigilant vont déjouer leur tactique, ils vont encercler les hommes de Alvarez Cabrera et les attaquer de toute part. Les combats ont perduré jusqu'à midi, dans les rangs de l'ennemi les pertes sont lourdes au matin du 23 juillet 1909.




Le général Marina décida d'organiser le 26 juillet un nouveau convoi de troupe, car ses renseignements l'informèrent que les Amazighs du Rif préparaient une attaque contre une position espagnol qui se trouve situé au pied de la montagne Gurugu. Mais ce convoie sera immédiatement attaqué près du Ravin du Loup par les Rifains, les troupes espagnols vont paniquer et vont battre en retraite dans la confusion. Au terme de ces batailles acharnées les Espagnols seront lourdement touchés, plus de 1200 morts et des milliers de blessés. Après ces évènements, les Espagnols suspendent leur colonisation, et pendant 2 mois ils vont faire venir des troupes de la péninsule ibérique et se réorganiser, à la mi-juin c'est plus de 40 000 soldats espagnols qui repartent à l'attaque et vont cette fois-ci coloniser une parti du territoire Rifain et mater toute rebellions.



_______________________________________


[1] : Ces évènements créerons des émeutes en Espagne, cette période est appelée chez eux la semaine tragique


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamazight.forumactif.com
 
Centenaire de la bataille "le ravin du loup"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le raton-laveur fait office de "Petit Chaperon Rouge" pour le "Grand Méchant Loup"
» POLOGNE 1944/1945 "Les Réfugiés" (FIN)
» 6mm "Révolution Française"
» "Seelow le dernier rempart" Jagdpanzer 4/L70
» "Seelow le dernier rempart" Jagdpanzer 4/L70

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamazight :: Culture et Civilisation :: Histoire-
Sauter vers: