Tamazight

Portail sur Tamazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bande dessinée "L'Or et le sang : L’Appel du large"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 1406
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 34

MessageSujet: Bande dessinée "L'Or et le sang : L’Appel du large"   Dim 13 Sep - 11:56



par Fabien Bedouel, Merwan, Maurin Defrance et Fabien Nury - Éditions 12 bis (13 Euros)

Décidément, les 12 bis aiment beaucoup les bandes dessinées historiques... ; et on ne va pas s’en plaindre ! Les expériences qu’ils ont déjà menées dans ce genre (qui était pourtant tombé un peu en désuétude, depuis quelques années) sont pratiquement toutes des réussites : que ça soient « Ils étaient dix » d’Éric Stalner, « Robin » de Héloret et Pierre Boisserie ou « Les Passagers du vent » de François Bourgeon. Toutes prouvent qu’ils risquent bien de redonner, à cette branche éditoriale, les lettres de noblesse qu’elle avait perdu. Et « L’Or et le sang », sur la Guerre du Rif au début années 1920 (le premier conflit de décolonisation moderne), n’est pas en reste ! Un jeune truand corse, acoquiné avec la mafia marseillaise, et un aristocrate, fils d’un riche industriel, se croisent dans les tranchées de 14-18. Sous la mitraille allemande, ils se réfugient dans un trou d’obus et le Corse raconte l’histoire d’Arudj, un pirate turc devenu roi d’Alger. Persuadés qu’ils vont mourir, ils font un pacte : s’ils s’en sortent, eux aussi deviendront les princes de la Méditerranée ! Le scénariste de « Il était une fois en France » ou de « Je suis légion » nous propose une grande et belle aventure épique (prévue en quatre tomes), en partant du récit mouvementé et dépaysant concocté par son ami Maurin Defrance. Si les références littéraires à Henri de Monfreid ou à Rudyard Kipling sont évidentes, le récit est mené de main de maître et on ne s’ennuie pas une seconde en suivant le destin de ces deux hommes qui ont tout quitté pour partir à la « grande » aventure… Et tout ça à cause d’un hérisson alcoolique… Après, le style graphique de Merwan Chabane (en duo avec Fabien Bédouel, l’un de ses amis animateurs qui réalise le story-bord avec des crayonnés très poussés et qui exécute ensuite les dernières retouches une fois que Merwan a encré et colorié) peut surprendre, et son trait moderne peut désorienter les aficionados du dessin classique ; d’autant plus que la narration, elle, reste assez linéaire : ce qui est plutôt rassurant pour cette frange du lectorat ! Quoi qu’il en soit, le résultat est original et mérite vraiment le détour... Surtout que la suite devrait arriver rapidement, vu la technique de travail des auteurs qui leur permet d’aller plus vite que s’ils travaillaient tout seul dans leurs coins.

source : bdzoom.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamazight.forumactif.com
 
Bande dessinée "L'Or et le sang : L’Appel du large"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bande dessinée "le pique-nique des poneys" par S-k
» "Les Revenants", bd retrouvée d'une bande dessinée de l'Âge d'Or,par un auteur ligne claire méconnu, G. Marquès.
» Jeu - Les répliques de la bande dessinée
» Les techniques d'emploi de la couleur dans la bande dessinée
» La bande dessinée- Histoire de l'Art

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamazight :: Culture et Civilisation :: Culture-
Sauter vers: