Tamazight

Portail sur Tamazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Droit de réponse de Rachid RAHA à Belkacem LOUNES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 1406
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 34

MessageSujet: Droit de réponse de Rachid RAHA à Belkacem LOUNES   Mer 30 Sep - 22:27

Mesdames et messieurs les internautes,

Notre favori site web de Kabyle.com avait accordé ces jours-ci à M. Lounès BELKACEM un interview où il a déclaré sa volonté de porter plainte contre ma personne et où il se justifiait longuement de sa dernière visite en Lybie.

Comme je suis directement concerné par des accusations fortuites et injustifiées d’usurpation d’une ONG, dont je suis l’un des membres fondateurs et dont j’assume actuellement sa présidence depuis fin octobre 2008 jusqu’au fin octobre de cette année, je tiens à préciser à M. Belkacem et aux lecteurs de Kabyle.com, que si j’agit en tant que tel parce que je le fais en toute responsabilité.

Je le fais parce qu’au moins je dispose d’un récépissé conséquent que la Préfecture de Police de Paris m’a délivré lorsque nous avons enregistré les modifications de nos structures dirigeantes et de nos statuts, surgit à la suite du congrès générale qui a été organisé en Algérie les 29 et 30 octobre derniers. Un récépissé qui sur le plan administratif me permet non seulement de représenter légalement notre jeune ONG, le CMA, sinon aussi de défendre les intérêts et l’image de celle-ci contre toute personne qui lui porte préjudice. Un récépissé que vous pouvez consulter parfaitement sur le site web de notre ONG à cette adresse : www.cmamazigh.com. Ou directement sur celui-ci : http://cmamazigh.com/documents/recepisse.swf

Mesdames et messieurs les internautes,

Si Mr. Belkacem a douté et a hésité durant toute une année pour manifester sa décision de porter plainte contre ma personne, je dois vous révéler que quant à moi, et en tant que maximum représentant de cette noble ONG, je n’ai hésité aucune minute.

Dès ma sortie de la Préfecture de Police de Paris ce lundi 3 novembre dernier, je me suis précipité directement à chercher un avocat. A engager un avocat professionnel qui a attendu à ce que la Préfecture de Police lui délivre la copie de toute la documentation officielle du CMA, depuis sa création en 1995, pour procéder à préparer convenablement la plainte en due en forme. Et effectivement, les fonctionnaires de la Préfecture viennent de lui répondre favorablement a sa demande…

Ce que j’aimerais bien préciser aux militantes et aux militants amazighs du monde entier, la plainte que nous préparons cette fois-ci ne porte pas seulement sur la question de représentativité comme ça été le cas auparavant dans le procès que j’avais intenté contre la personne de Mabrouk FERKAL, mais cette fois-ci les faits sont d’une grande gravité, des faits qui concernent le détournement de fonds, l’opacité des comptes financiers et la possibilité d’utilisation de notre ONG à des fins illégales, punis par le droit pénal, comme c’est le cas de trafic d’humains.

C’est vraiment anormal que les listes d’invités déposées par Mr. Belkacem et que l’administration des Nations Unies à Genève m’a soigneusement délivré lors de la conférence mondiale de Durban II contre le racisme, tenue en avril dernier, comportaient soixante deux personnes, un nombre plus grand que les invités des délégations officielles du Maroc, d’Algérie et de Lybie réunies !!!

Mesdames et messieurs les internautes,

M. Belkacem parle de modification de domiciliation du siège du CMA au sein de la Préfecture de Police qu’il a entrepris rapidement juste après qu’on avait reçu notre récépissé. Il a agit ainsi parce qu’il veut garder jalousement le secret total du compte bancaire du notre ONG et pour qu’on sache rien de ce compte durant les six années de mandat qu’il a passé à la tête du CMA!!!

Je dois vous révéler, par exemple, que j’ai du me déplacer en personne et à mes propres frais à Barcelone pour voir directement le directeur général de la coopération internationale du gouvernement catalan pour qu’il m’informe qu’il avait fait déjà un transfert télégraphique le 30 juin 2008 de 30.000 Euro sur le compte parisien du notre CMA, quatre mois avant la tenue de notre cinquième assemblée générale, et cela pour qu’on organise sans aucune contrainte financière notre assemblée générale en Kabylie. La suite vous le savez bien, un argent destiné à Tizi Ouzou qui a été malheureusement détourné en faveur de la ville impériale de Meknès au Maroc !!!

Mr. Belkacem, comme vous devriez savoir tous, n’a jamais respecté l’article 9 de nos anciens statuts qui l’obligeait à nous fournir l’état financier de notre CMA à chaque fin d’année ou à la demande de toute association qui le désirait !!!

Mesdames et messieurs les internautes,

Soyons tous tranquilles, -au cas même où il y aurait d’autres comptes secrets ouverts au nom du CMA-, nous avons l’entière confiance en la justice française, qui en fin de compte sera la seule qui aura le privilège de nous dévoiler toutes les sommes d’argent qui se sont écoulés sur ce compte (ou ses comptes) et que Mr. Belkacem devrait nous donner des explications de chaque euro dépensé!!!

Parce que le CMA, comme je le répète, tout le temps, n’est pas de tout sa propriété privée. Ce dernier se trompe profondément dans le fait qu’au lieu d’être au service de notre ONG, des imazighen et de leur juste cause, il croit qu’on devrait être à son service et ne rendre compte à personne comme un parfait dictateur !!!

Mesdames et messieurs les internautes,

Pour ceux qui n’ont pas bien suivi cette deuxième tentative de division de notre ONG, déjà vouée à l’échec et orchestrée par M. Belkacem avec la complicité manifeste de ministère de l’Intérieur du Maroc, je dois vous rappeler certains faits de pourquoi ce monsieur s’est dévié des objectifs du CMA et pour que le doute ne plane plus sur les vrais et authentiques militantes et militants de la cause amazigh.

Durant les préparatifs de notre 5ème congrès, je dois vous confesser que M. Belkacem a fait tout son possible pour que je change d’avis et de m’embarquer dans son irresponsable aventure de Meknès. Il n’a laissé personne, y inclus mon ami maître Ahmed Adghirni, du fait que j’étais membre du Conseil Fédéral et du Bureau Mondial…

Il n’a jamais compris mon entêtement qui se doit à la seule question de « principes» et que ma « crédibilité » à laquelle je tiens profondément en tant que militant ne soit pas remise en cause. Il ignore qu’en tant qu’amazigh, c'est-à-dire en tant qu’ « homme libre », j’aime, en toute humilité, dormir avec ma conscience tranquille ; et pour cela, je n’ai fait, comme d’autres de mes compatriotes, que respecter les décisions surgis des instances de notre ONG.

En plus un bon amazigh est celui qui respecte ses paroles du fait que la parole est sacrée dans notre société. Organiser notre cinquième assemblée générale en Algérie était une réponse à l’accord oral faite à la 4ième assemblée générale d’aout 2005 de Nador. Un accord soumis et adopté en public et qui ne pouvait être remis en question, et qui a été matérialisé à l’unanimité par le Conseil Fédéral tenu le 23 février 2008 à Meknès, où le PV de la dite réunion ( tout a fait le contraire de toute décision virtuelle que prônait par internet Mr. Belkacem et qui n’a aucune considération juridique !).

Il a été décidé ceci : « Après discussions sur la question de savoir s’il faut prévoir un plan « B » dans le cas où les autorités refuseraient la tenue du congrès du CMA en Kabylie (ou l’absence de réponse), le CF a décidé de ne pas prévoir de solution alternative. Autrement dit, le CF considère qu’il n’y a aucune raison pour que le pouvoir algérien refuse aux imazighen de se réunir chez eux. Le 4ème congrès a eu lieu au Maroc, le 5ème congrès en Kabylie quoi qu’il en coûte. » ; Vous voyez bien, le 5ème congrès en Kabylie quoi qu’il en coûte. Et en plus, dans cette réunion du CF il a été accordé par la signature de tous les présents et aussi à l’unanimité que c’est l’association kabyle Amusnaw qui se chargerait de l’organisation et jamais il n’était question que ce soit l’association pro-makhzénienne d’Assid, connue pour ses étroites relations avec le wali de l’époque Hassan Aourid du Ministère de l’Intérieur, qui les a aidé à célébrer leur grande festival folklorique de Meknès, au moment où des étudiants du MCA croupissaient, et croupissent toujours, dans la grande prison de cette ville.

Comme vous voyez, Mr. Belkacem (et aussi ses amis), n’a pas respecté ses paroles ni ses engagements, comme d’ailleurs il n’a jamais respecté le pacte oral de présidence rotative. Une autre qualité que les imazighen admirent et qui fait défaut à notre ami, c’est la question du courage et de la bravoure. On savait bien que les autorités algériennes n’allaient pas nous recevoir sur le tapis rouge et elles ne voulaient pas de tout du congrès du CMA, d’ailleurs comme les autorités marocaines lorsqu’ on a réussi à s’imposer en août 2005 à Nador.

On attendait parfaitement que les autorités algériennes, sous ordre de leur président amazighophobe Abdelaziz Bouteflika, allaient nous dresser tout type d’obstacles pour que les imazighen du monde ne se réunissent pas sur le sol algérien. On savait qu’on aurait des problèmes avec la salle Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou (et c’est pour cela qu’on avait prévu nous déplacer au village de notre grand héros Lounès MATOUB). On savait qu’en Kabylie, les terroristes étaient très actifs mais pas au point d’avoir convertit la Kabylie dans son ensemble en feu et en sang comme le dessinait horriblement M. Belkacem…

Et malgré tous ces obstacles, des militants du Maroc, d’Europe et des quatre coins de l’Algérie ont répondu courageusement à ce défi de nous rassembler en terre de notre Tamazgha centrale; à nous rassembler quoi qu’il en coûte, et nous avons réussi, contre vents et marées, à organiser notre 5ème assemblée générale, conjointement entre ceux qui se sont fait emprisonnés à l’aéroport de Houari Boumédienne et ceux qui se sont rassemblé au siège du mouvement citoyen.

La bravoure amazigh a défié les frontières artificielles des états arabistes et leurs innombrables services de sécurité. Quant à Mr. Belkacem et ses amis opportunistes, ils ont préféré faire le jeu du makhzen marocain et être confortablement logés dans des hôtels de 5 étoiles et de consommer de délicieuses briouates et pastillas, avec l’ambiance musicale des troupes d’ahidouss du Moyen Atlas !!!

Une autre question, ou plutôt une question de valeurs, que les imazighen y tiennent à cœur c’est la question de la dignité. Lorsque le Colonnel Mouammar Kadhafi avait traité Mr. Belkacem de mercenaire, j’ai conseillé vivement celui-ci lors de notre rencontre au Parlement européen de porter plainte contre le dictateur libyen parce qu’il a insulté non seulement sa personne sinon aussi la structure qu’il représentait à l’époque.

Au lieu de faire cela, le voici en train de se précipiter à répondre favorablement à l’invitation de son fils Saif El Islam pour assister à la fête de l’anniversaire du guide, de celui qui a manifesté ouvertement son désir d’exterminer le peuple amazigh !!! Dans son interview il voulait justifier l’injustifiable, en soutenant l’héritage de la dictature de père en fils !!!

Mesdames et messieurs les internautes,

En définitive, pour nous, les imazighen, quelqu’un qui ne tient pas ses paroles, qui se fléchit aux diktats des Etats tyranniques et qui lui manque indéniablement de la dignité se prétendre nous représenter est catégoriquement inadmissible.

Sachez bien qu’une structure qui ne change pas meurt, et soyez rassurés que notre cinquième congrès en Algérie a été historique pour le destin de notre ONG à laquelle on aspire qu’il représente le mieux et le plus fidèlement possible les imazighen dans les forums internationaux. Au lieu de renforcer les prérogatives dictatoriales de président, nous avons réussi à réformer les statuts de notre ONG.

Le Congrès Mondial Amazigh n’est plus l’exclusivité des associations culturelles, ni encore moins d’un groupe restreint de personnes ; il est plus ouvert aux tribus, aux formations politiques, aux associations de développement, aux organisations syndicales et aux simples citoyens en tant qu’individualités, à condition qu’ils défendent les mêmes objectifs tracés dans ces statuts.

Le 5ème congrès a converti notre ONG en une structure plus décentralisée où le Bureau Mondial et le Conseil Fédéral seront plus à l’écoute et au service de ses bases. Désormais, Il a été statué la présidence rotative ou tournante, inspiré de nos traditions socio-politiques tribales.

Si le mandat de ma présidence expire en fin de ce mois d’octobre en tant que rifain de la diaspora, la présidence passera à son tour à la kabyle de la région d’Algérie Faroudja Moussaoui, qui à la fin d’octobre 2010 la cédera à son tour au marocain de Souss Brahim Utalat.

En conclusion, j’ai juste un petit conseil à donner à Mr. Belkacem : au lieu de perdre son temps à hésiter à porter plainte ou non contre ma personne ou contre qui ce soit, je lui conseille profondément de préparer sa défense, …

Et à la prochaine fois sur les bancs du tribunal de Paris.

Rachid RAHA



Le site Kabyle.com a qui était destiné cet article, a pris la décision de s'autocensurer suite au menace de Belkacem Lounes : Demande de retrait au droit de réponse de Rachid RAHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamazight.forumactif.com
 
Droit de réponse de Rachid RAHA à Belkacem LOUNES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» droit de réponse
» Droit de Réponse...
» Droit de diffusion publique de la TNT
» Le statut d'auto-entrepreneneur (Réponse photo de Juillet 2010)
» mobilhome et camping droit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamazight :: Général :: Actualités-
Sauter vers: