Tamazight

Portail sur Tamazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La culture Amazigh à l'honneur au musée du Quai Branly (Paris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1406
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 34

MessageSujet: La culture Amazigh à l'honneur au musée du Quai Branly (Paris)   Mer 7 Oct - 9:03

Du 27 novembre au 5 décembre 2009, le Musée du Quai Branly de Paris organisera des évènements culturels sur la culture Amazigh. Cette semaine sera l'occasion d'évoquer le grand patrimoine poétique et musical Amazigh des montagnes du Haut Atlas à la plaine du Souss jusqu’au désert de l’Anti Atlas. Lors de cette manifestation dédié à la culture Amazigh et dont l'affiche est intitulée "izlan", un spectacle a été créé pour le musée du quai Branly, est conçu comme un hommage à la richesse poétique du peuple amazigh, il traduit la beauté brute d’un environnement montagneux et désertique.



Izlan signifie en tamazight « poèmes » ; ces derniers, qu’ils soient chantés ou scandés, restent inséparables des rituels et danses. Dans les villages montagnards du Moyen Atlas, au coeur du monde paysan, la femme « apparaissait comme une déesse bienveillante, car elle composait avec les éléments ; elle se confondait avec la renaissance de la Nature » (Mohammed Khaïr-Eddine). Ailleurs, dans la société sahraouie du désert, lors de la danse guedra, la femme drapée dans un bleu indigo contrastant avec la couleur ambrée du henné, s’agenouille, les yeux fermés, et balance la tête dans une transe frénétique et antique.

Dans la plaine du Souss, les Rwayes, poètes et poètesses héritiers de la noblesse tribale des Chleuhs, s’expriment dans la langue tachelhit, et déclament avec magnificence une autre vision de la vie. Accompagnée par le r’bab, vièle à la corde rugueuse, et le naqous (jante de roue de voiture frappé à la baguette) au son métallique et répétitif, la déclamation poétique est portée par une tension dramatique. La Confrérie Tarwa sidi Ali Ben Nasser, dirigée par Moulay Firyadi Mohammed, propose parallèlement aux spectacles Izlan, la découverte de l’art acrobatique berbère. Les acrobates d’Agadir, véritables artistes itinérants, sillonnent les villages et éblouissent par leurs contorsions, leurs voltiges et par le célèbre « salto arabe » (ti ygnna), sorte de « saut du ciel ».

Les organisateurs proposent huit représentations d'artistes, tels Raysa Fatima Tabaâmrant, Rays Said Outajjijt (région du Souss), les Cheikhates du Moyen Atlas et Mint Aïchata (Oued Noun, Anti atlas). Au programme, par ailleurs, figurera une série de conférences sur les thèmes de la "langue et culture amazighes au Maroc", présenté par M. Ahmed Boukous (recteur de l'Institut Royal de la Culture Amazigh (IRCAM)), "la poésie des Rwayes", par M. Lahsen Hira (universitaire), ainsi que les "arts chorégraphiques amazighs au Maroc", par Fatima Boukhris (chercheuse à l'IRCAM). Enfin un colloque autour de "la musique berbère issue de l'immigration", et une projection du film "Tihiyya" de Larbi Altit (1994) seront entre autre présent lors de cette semaine culturelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamazight.forumactif.com
 
La culture Amazigh à l'honneur au musée du Quai Branly (Paris)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Paris (75) - Musée du Quai Branly - Veille sanitaire et conservation préventive
» Débat au musée du quai Branly : "Lascaux, Pompéi, Angkor… peut-on sauvegarder notre patrimoine archéologique ?" - Jeudi 5 mai à 19h .
» Jeri 2010 : textes, biblio, PowerPoint et videos des interventions.
» Paris, musée du Quai Branly : Les séductions du palais - cuisiner et manger en Chine
» Musée de la légion d'honneur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamazight :: S Tamazight :: Ineghmisen-
Sauter vers: