Tamazight

Portail sur Tamazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nawal, chercheuse en baskets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1406
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 34

MessageSujet: Nawal, chercheuse en baskets   Mer 14 Avr - 8:00

De longs cheveux blonds cendrés et un visage au sourire espiègle. A 29 ans, Nawal Bouynayne ressemble à une adolescente. Qui penserait que cette jeune femme bien dans son époque, en jean et baskets, a plongé avec délice dans une profession très sérieuse : la recherche en molécules actives contre le cancer et les bactéries pathogènes à partir d'éléments marins : « J'ai toujours voulu aider les autres, lance-t-elle spontanément. Les guérir surtout ». Alors, après des études au Maroc, Nawal obtient une bourse pour venir à Toulouse durant dix-huit mois poursuivre ses recherches et réaliser des tests sur des algues marines à la faculté de Pharmacologie de Paul-Sabatier : « En vue d'élaborer un médicament anticancéreux. » Des études récompensées et soutenues financièrement par l'Oréal l'Unesco dans le cadre du programme Les Femmes et la Science. Si Nawal a beaucoup voyagé, elle est tombée sous le charme de la Ville rose : « J'adore Toulouse. On y trouve les meilleurs instituts scientifiques et la crème des chercheurs ».

Originaire de Nador, ville du nord marocain, Nawal est très fière d'être Berbère. Elle sait aussi la chance qu'elle a de pouvoir faire les études qu'elle a choisies : « Au Maroc, les scientifiques féminines sont rares. Sortir de sa ville n'est pas simple pour une femme et souvent à mon âge, elles sont déjà mariées. J'ai eu la double chance d'évoluer dans une famille de biologistes et d'avoir des parents qui n'ont jamais fait de différence entre moi et mon frère. Petite, maman me faisait l'école ». Éprise de liberté, Nawal n'en est pas moins romantique. Elle n'envisage qu'un mariage d'amour. La nationalité lui importe peu : « Évidemment, ici, j'évolue plus dans un milieu occidental, mais tout dépendra du poste qu'on me proposera ». Passionnée de sport, la jeune femme suit aussi l'actualité : elle a d'ailleurs une idée bien précise sur la burqa : « Je suis contre. Je serai d'ailleurs d'accord pour légiférer. La religion n'impose pas ce vêtement. Je peux tolérer le hidjab pour cacher les cheveux, c'est tout ». Pour le moment, Nawal pense surtout à relever ses défis : « Je n'envisage pas la vie autrement »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamazight.forumactif.com
 
Nawal, chercheuse en baskets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Moka] Un ange avec des baskets
» Red Dream, la chercheuse de rêve
» en images le tuto des chaussons baskets pour bébé ...
» Tête chercheuse (depuis 1996)
» Ne pas être bien dans ses baskets...^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamazight :: Général :: Divers-
Sauter vers: