Tamazight

Portail sur Tamazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L’Algérie face à l’irrésistible poussée autonomiste Kabyle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1406
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 34

MessageSujet: L’Algérie face à l’irrésistible poussée autonomiste Kabyle   Jeu 3 Juin - 21:26

Issu de la matrice du M.A.K (Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, créé en 2002 suite au printemps noir de Kabylie), le gouvernement provisoire est une incarnation de la revendication autonomiste Kabyle, régulièrement contrée par l’état algérien. Face à ce que le pouvoir considère comme une potentielle menace sécessionniste, toute la palette du savoir-faire en opérations psychologiques –pratique dans laquelle excellent les services secrets algériens- a été exploitée : création de factions dissidentes au sein du M.A.K, mobilisation de journalistes «amis » à l’international, tentatives d’infiltration des instances dirigeantes du groupe autonomiste ou encore opérations de désinformation à travers la presse liée au D.R.S (Services de Renseignement Algériens).

Cette dernière accuse régulièrement les autonomistes kabyles et plus particulièrement le M.A.K d’être soutenus par Israël, les Etats-Unis, la France, ou encore le Maroc. Il faut dire que le dossier kabyle constitue une source de préoccupation croissante pour la technostructure algérienne, qui croyait avoir donné suffisamment de gages de sa volonté d’ouverture, Abdelaziz Bouteflika se mettant en première ligne pour négocier avec les leaders kabyles. Le Président est ainsi allé jusqu’à concéder la création d’une chaîne de télévision dédiée inaugurée en grande pompe en 2009. Seul hic, personne ne semble regarder la chaîne 4 « tamazight TV », lui préférant la française « Berbère TV » reçue par satellite dans toute l’Algérie. La position des services secrets algériens sur la question amazirte serait quant à elle plus complexe, le chef du D.R.S, le général de corps d’armée Mohammed Médiène « Toufik » étant lui-même d’origine kabyle et serait plutôt enclin à conserver plusieurs fers au feu afin de se ménager une marge de manœuvre –voire de négociation- avec les leaders du G.P.K.

Ainsi, bien que la surveillance des activités du M.A.K et du G.P.K aurait été très fortement intensifié depuis l’annonce de la création du gouvernement provisoire le 21 avril dernier, « Toufik » aurait confié à son adjoint en charge des opérations extérieures (DDSE), le Général Major Rachid Lallali, la délicate mission de mettre en place un canal « discret » de discussion avec les autonomistes afin de sonder leurs intentions. Méfiant par nature, le chef du D.R.S a néanmoins doublé sa démarche en confiant à l’un de ses collaborateurs le plus proche la lourde tâche de prendre langue avec Ferhat Mehenni lui-même, et d’obtenir de lui la dissolution du Gouvernement Provisoire Kabyle, « à n’importe quel prix »…

source : sahel-intelligence.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamazight.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 1406
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 34

MessageSujet: Re: L’Algérie face à l’irrésistible poussée autonomiste Kabyle   Jeu 3 Juin - 21:31

Le point de vue des autorités algériennes

Alger et la formation à Paris d'un "gouvernement provisoire kabyle"

L'annonce par Ferhat Mehenni, mercredi 2 juin, d'un « gouvernement provisoire kabyle » formé la veille à Paris ne semble pas bouleverser les autorités algériennes.

« Ce n’est que du tintamarre ! » a dit le Premier ministre Ahmed Ouyahia, interrogé, hier en marge de l’inauguration de la 43e édition de la Foire internationale d’Alger, avec un sourire pleine d’ironie. Nacer Mahel, tout fraîchement promu ministre de la Communication, s’est écrié, lui : « Mais c’est qui celui-là ? » Le parti du Front de libération nationale (FLN) a qualifié l’annonce de Ferhat Mehenni d’un « non-événement ». Car pour le parti de Belkhadem, ce que vient de faire Mehenni « n’a aucun impact sur le terrain, ni en Kabylie ni ailleurs », a commenté Kassi Aïssi, qui s’exprimait au nom du FLN. Pour lui, la Kabylie est « une partie intégrante de l’Algérie, elle est au cœur même de l’Algérie." Au Rassemblement national et démocratique (RND), Sedik Chihab estime que le projet de l’ancien acteur du Mouvement culturel berbère (MCB) « ne tient pas la route ».

Annoncé depuis le 20 avril dernier, ce gouvernement est composé de 10 membres. Mais aucune personnalité connue ne figure dans cette équipe conduite par Ferhat Mehenni lui-même. Dans son discours inaugural, le président du MAK explique les raisons qui l’ont amené à proclamer le gouvernement provisoire de la Kabylie. « Niés dans notre existence, bafoués dans notre dignité, discriminés sur tous les plans, nous nous sommes vus interdits de notre identité, de notre langue et de notre culture kabyles, spoliés de nos richesses naturelles, nous sommes à ce jour administrés tels des colonisés, voire des étrangers en Algérie », dénonce-t-il.

"Aujourd'hui, si nous en sommes à mettre sur pied notre gouvernement provisoire, c'est pour ne plus subir ce que nous endurons d'injustice, de mépris, de domination, de frustrations et de discriminations depuis 1962", date de l'indépendance de l'Algérie par rapport à la France, a-t-il ajouté.

source : lematindz.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamazight.forumactif.com
 
L’Algérie face à l’irrésistible poussée autonomiste Kabyle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Simplement irrésistible [Amanda Shelton]
» [Simone Elkeles] Irrésistible attraction
» Magazine Irrésistible
» Instabilité et charge irrésistible
» [Elkeles, Simone] Irrésistible alchimie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamazight :: Général :: Actualités-
Sauter vers: