Tamazight

Portail sur Tamazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les marqueurs relatifs : "N" et "I"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 1406
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 34

MessageSujet: Les marqueurs relatifs : "N" et "I"   Mar 28 Déc - 8:04

Il existe deux marqueurs relatifs qui permettent de rendre en Tamazight (Rif) les propositions relatives françaises "qui, que". Chacun de ces deux marqueurs expriment des nuances différentes, mais tous les deux ont quasiment des emplois identiques, soit suivit d'un verbe à la forme participiale, soit d'un verbe avec une conjugaison classique (aoriste, accompli, inaccompli et leurs thèmes négatifs).

Pour illustrer, voici des exemples mettant en application ces marqueurs :

- Avec "N" :

Aksum n ccigh = la viande que j'ai mangé
Win n yiccin aghrum = celui qui a mangé du pain


- Avec "I" : ( Il y a assimilation lorsque "I" et "Y" sont à proximité et cela donne phonétiquement le son "IGG", ainsi il faut lire dans l'exemple ci dessous "win igg iccin...")

Aksum i ccigh = c'est de la viande que j'ai mangé (La phrase équivaut à : j'ai mangé de la viande)
Win i yiccin aghrum = celui qui a mangé du pain


D'autre part "N" n'est pas une variante avec une symétrie de fonction identique à "I", dans certains énoncés on ne peut utiliser que le marqueur relatif "I", l'usage de "N" est limité :

D baba i yiccin = c'est mon père qui a mangé (Remplacer "I" par "N" et l'énoncé devient incorrect et incompréhensible.)


Même si ce sujet concerne les marqueurs relatif "N" et "I", il existe un autre morphème qui peut exprimer "que" lorsqu'il est utilisé avec les verbes suivant en français : vouloir, désirer, préférer, souhaiter. Le morphème en question est "ad", c'est certainement le même morphème utilisé avec les verbes à l'aoriste (ad yecc = il mangera). Pour cerner l'emploi de "ad" voici des exemples pour illustrer :

ira yarzu ad gegh = il voulait que je fasse
sitimegh ad iffegh = j'espère qu'il sortira



Pour l'instant je ne pourrais m'avancer pour expliquer les différences sémantiques entre ces marqueurs relatifs qui sont assez complexe à déterminer. Mais je tenais à évoquer ce sujet, car dans la littérature qui traite sur Tamazight du Rif, on ne retrouve pas mention de l'utilisation du marqueur "N" comme relatif. Donc dans un premier temps j'ai seulement identifié succinctement les différentes manières d'employer ces marqueurs, par la suite, si je peux, j'essayerai d'affiner l'analyse.

Ces deux marqueurs relatifs sont aussi usités dans d'autres régions amazighs notamment le Moyen-Atlas pour "N" (ou ses dérivés "nna", "lli"...) [voir le document en bas de page extrait de "Grammaire berbère: rifain, tamazight, chleuh, kabyle" par Michel Quitout]

Pronom Relatif Tamazight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamazight.forumactif.com
 
Les marqueurs relatifs : "N" et "I"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marqueurs d'étât et pouvoir psy
» Création d'un rangement pour vos marqueurs!!!
» Les marqueurs de pertes pour Warmaster
» [A Fermer]Marqueurs Mighty Empires métal
» Marqueurs TRIA et PROMARKERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamazight :: Tamazight :: Grammaire-
Sauter vers: