Tamazight

Portail sur Tamazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Biographie et oeuvres de Si Lmuhub Ulahbib

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 1406
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 34

MessageSujet: Biographie et oeuvres de Si Lmuhub Ulahbib   Sam 5 Oct - 4:19

Biographie de Si Lmuhub Ulahbib



La plupart des familles de lettrés étaient d'origine maraboutique. Elles étaient associées aux travaux d'organisation de la justice musulmane. Les plus connues sont celles qui ont plus ou moins été intégré dans l'administration coloniale, qui ont fait un pèlerinage à la Mecque et dont les enfants ont pour la plupart fait des études dans les grandes Universités (Qarawiyine à Fès, Zitouna à Tunis et al-Azhar au Caire)[1].
La famille que nous allons présenter, propriétaire de la Khizana, n'ont pas été formés à l’extérieur. Par ailleurs, elle n'a pas été intégrée dans l'administration coloniale [7].

1) La famille Ulahbib

La famille Ulahbib ben lahbib , le nom que portait si Lmuhub Ulahbib (Mechehed pour l'état civil français du chef-lieu, voir les registres d’états matrice de la commune de ain legradj, n° 434) habite le petit village familial de Tala Uzrar . La piste qui y même ne permet pas d'y accéder par véhicule en temps de pluie) , situé à une vingtaine de kilomètres de Beni-Ourtilane. Les ruines romaines situées à la sortie du village La'zib prouvent l'ancienneté de la présence humaine dans cette région. La famille avait des activités agricoles et commerciales propres aux paysans de l’époque.
Cette famille maraboutique a eu deux walis (saints), l’un a son mausolée situé à Resfa , et l’autre au village Tala Uzrar , et plusieurs imams.
En tout état de cause, le célèbre savant al-Wartilani écrit bien dans sa Rihla , son recit de voyage, que la famille Ulahbib possède plusieurs ulémas [9]. Parmi eux, Yahia, Sa'id et Aïssa.

2.) Cheikh Lmuhub Ulahbib

Son nom complet : mohamed lmuhub ben lbachir ben tayeb ben ali ben ahmed ben zarruk (voir le reste de son mausolée à tala uzrar encor visible).
Il s’est marié avec Yamina bent lhachemi de Buhamza , Si Zaruk mechehed arrière petit fils de lmuhub ulahbib garde toujours des liens avec la famille de si lhachemi de bouhamza.
Si lmuhub a eu un seul garçon, il s’agit d’arzki, qui à son tour a eu 4 garçons. Si lmahdi mort en 1970, si abdellah mort en 1992, si ahmed mort en 1991, si lmbachir mort en 1947.
Aprés plusieurs années d'études à la Zawiyya de cheikh al-Haddad, à Takaat (Sedduq), à Isahnunen, Lmuhub (né en 1237h/1822) va obtenir le titre de Cheikh et sera nommé Muphti dans la région de Beni Ourtilane. Auteur d'une vingtaine d'ouvrages (notamment en Fiqh, Philosophie, Droit, Science de la Nature, Médecine, Science des Héritages), il a entretenu une importante correspondance avec plusieurs personnalités religieuses (Cheikhs de Zawiyya, Imams de village, Cadi,...) extérieures à la Kabylie. Fait prisonnier lors de la révolte d'al Mokrani, il sera placé en résidence surveillée.



Œuvres de Si Lmuhub Ulahbib

L’œuvre la plus importante réalisée par si lmuhub ulahbib, est la constitution d’un fonds de manuscrits le plus important dans la Kabylie, au XIX-è siècle, dans une période la plus difficile de l’histoire de notre pays.

LA BIBLIOTHEQUE

La bibliothèque de Cheikh Lmuhub Ulahbib, comprenait au 19ème siècle environ 1000 manuscrits , elle a été incendiée en 1957 par l’armée coloniale. Parqué avec son fils Zerruk , dans un camps, son héritier el-Mahdi (et son fils Zerruq ) demanda à sa bru « de sauver ses livres » Zehira transporta alors les manuscrits sauvés sur son dos et alla les enterrer. Ce n’est qu’après l’indépendance que la bibliothèque a été mise dans des coffres en bois. En 1985 l’un de son héritier (qui est le responsable actuel du fonds) a rassemblé toute la collection éparpillée entre les membres de la famille. Aujourd’hui elle est mise à la disposition des scientifiques et chercheurs du monde entier, malgré le fait qu’elle n’a bénéficié d’aucune aide, ni prise en charge [8].

Tala Uzrar, sud-est de la Kabylie, commune de Aine Legradj, Daira de Beni Ouertilane. Il y a de cela plus de 160 ans, le jeune Lmuhub après plusieurs années d'absence ininterrompue passées à la prestigieuse Tima`mart de Cheikh al-Haddad, et Timmamert de Takaat, ainsi que à la Zaouia Isahnunuen y revient pour perpétuer l'action de ses ancêtres et y constituer l'un des fonds documentaires privés les plus importants du Maghreb au 19-ème siècle. De l'Andalousie à l’extrême Orient et du 9-ème au 19-ème siècle, la diversité‚ des origines des auteurs (et des périodes de rédaction des ouvrages) est un bon indicateur de l'étendue des connaissances qui étaient alors à la disposition des érudits. Par ailleurs, les écrits des auteurs de Kabylie permettent d'avoir une idée précise du niveau intellectuel de l'époque.

Les disciplines représentées de la collection 1. Histoire et Bio-bibliographie
2. Science du calcul
3. Algèbre et Géométrie
4. Science des Héritages
5. Astronomie
6. Astrologie (sciences occultes : (divination, jadawil (carrées magiques), palomancie, rahsodomancie (al qur ‘),
7. Transactions
8. Fiqh (Jurisprudence, Droit) 9. Médecine et Science de la nature 10. Disciplines Linguistiques
11. Littérature et Poésie
12. Philosophie
13. Tacwf (Mysticisme) 14. Mantiq (Logique)
15. Hadith (Tradition)
16. Tefsir (Commentaire du Coran) 17. Kalam, Aqida et Usul
18. Divers (Ouvrages à caractère pratique) 19. Correspondances
20. Actes (Notariés , Réconciliation) 21. Actes de Reconnaissances
22. Copies du Coran
23. Khut’b (prêches)
25. Documents Imprimés : bulletins de votes, ouvrages divers



En plus des vingt trois disciplines répertoriées, la bibliothèque comprend de nombreuses copies du Coran et des ouvrages divers (pratique de la correspondance, confection de manuscrit, méthodes de détermination des deux calendriers ( hégérien et solaire), sciences occultes , fabrication de l’encre, échanges de manuscrits, rédaction d’actes notariés, types de relieurs, type et l’origines du papier, les filigranes du papier, calligraphie...).
Les écrits de langue berbère et les manuscrits de mathématiques sont probablement les joyaux de la collection. Par ailleurs, de nombreux documents permettent d'effectuer une véritable incursion dans le 19-ème siècle. Pactes d'héritages. Actes notariaux - Waqf al-Kuttub - Etat- civil - Correspondances. Textes de Khotba.

Des dizaines de témoignages répertoriés donnent des informations précises relatives à l'histoire locale (insurrection de 1871, famine de 1877, épidémie de 1753, arrivée des criquets en 1850, prix des produits,...) et permettent de reconstituer le milieu intellectuel de l'époque [5].

A tout cela, il faut ajouter le recueil de plusieurs objets en rapport avec la bibliothèque.
Avant la mort de cheikh Lmahbib petit fils de lmuhub, a remis une partie des manuscrits à son fils zarrouk qui était Imam, Ahmed le frère Lmhadi a remis à son tour le restye des manuscrits. Ce n'est qu'en 1985 que les manuscrits qui étaient dans un état de détérioration très avancé sont arrangés, dépoussiérés, et reconstitués , en 1994 ils sont ramenés à Béjaïa par la famille Mechehed avec l’aide de l’association GEHIMAB .

A leur arriver à Béjaia, des travaux ont été entamés, l’identification des manuscrits, l’établissement sommaire du catalogue , répartition des manuscrits par disciplines, par origine des auteurs, Le recueil de tous les témoignages ayant un intérêt pour l'histoire locale. L'analyse du mouvement des manuscrits, qui permet notamment
d'avoir une idée précise du milieu intellectuel de la région; Le recueil de plusieurs objets en rapport avec la bibliothèque (coffre, calame, planche, encre,...)
Le montage d'un projet pour la création à Beni Ouertilane d'une bibliothèque sur les manuscrits (projet de restauration est en cours de réalisation (à Tala Uzrar.
Le petit village kabyle de Tala Uzrar ou a été constituée au fil des ans, ouvrage par ouvrage, cette prestigieuse bibliothèque [3].

Œuvres et écrits de Si Lmuhub Ulahbib

La Khizana comprend des dizaines de manuscrits copiés par Lmuhub, 66 manuscrits au total, nous citerons par exemple :

- Mukhtassar li l-Hisab wa li Madakhil al-Fusul wa l-Ashhur (astronomie et calcul)
- Mukhtassar Mandhumat al-Farisi (médecine).
- Mukhtassar Khallil ( fiqh).
- Nusus Shra ‘iyya (droit).
- Risâlat al-’Anbiyâ’ (histoire)
- Sirat Yûsuf al- Çediq (histoire)
- Sharh al Mustatrif (littérature)
- al-Ibânâ ‘an Madhheb Zaïd al-Fard’î (héritage)
- Mukhtaçar ‘ala Ned’m ‘Abî Meqr‘ (astronomie)
- ‘Adad ‘Adrâj al-Fâlak (astronomie).
- Sharh’ al-Mustat’rif ( littérature)
- Sharh’ al-Qurt’ûbiyâ,d’ ‘Ah’mad az-Rûq al-Barnûçî (fiqh)
- Majâlis al-Qud’ât, d’ ‘Abd Allâh al-Meknâsî (fiqh) [2],[6]. -------------------------------------

1 – Il s’agit de Sidi aissa Ulahbib, cité dans la Rihla d’al Warthilani.
2 - Il s’agit de Sidi Ahmed Zerruk ben Hadj, cité par al warthilani.
3 - Cf le ms :liste des manuscrits de la bibliothèque, Lmuhub Ulahb, rédigé par son fils Arezki, et son petit fils Lmahdi.
4 - Mechehed mohamed Zaruq, âgé aujourd’hui de 72 ans, est imam en Kabylie depuis 49 ans, il est notamment l’auteur de deux ouvrages en Fiqh Malékite ( conservés au Ministère des affaires religieuse).
5 - Zehira, âgée aujourd’hui de 68 ans, l ‘épouse de Zaruq (âgé aujourd’hui de 75 ans). Le projet de restauration du site et la réhabilitation de la bibliothèque est en cours de réalisation, subventionné par le Fonds de développement Canadien, dans le cadre des activités de GEHIMAB. Il s’agit également de créer autours de cette collection, une bibliothèque spécialisée dans les manuscrits, elle permit également de répertorier les manuscrits de la région et d’aider à la conservation, vulgarisation et valorisation et sauvegarde du patrimoine manuscrit.
7 - Le catalogue détaillé de cette collection, élaboré par son conservateur et héritier Mechehed DE, sous la direction du Pr Aissani djamil, Président du Groupe GEHIMAB –Béjaia, apparaîtra aux éditions « al-Furqan Islamic Heritage Foundation » à Londres. Le catalogue comporte 476 manuscrits divisés en 20 sections (disciplines). Notre travail de catalogage comporte en plus les caractéristique et normes da catalogage, les statistiques, l’identification des auteurs et transcriptions de leurs noms en arabe et en latin, dates des décès en calendrier Arabe et Grégorien, l’index des noms des auteurs, des copistes, les particularités des manuscrits, description du papiers filigrané et les relieurs etc.


source : http://lmuhub.ulahbib.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamazight.forumactif.com
 
Biographie et oeuvres de Si Lmuhub Ulahbib
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enid Blyton, biopic de la BBC + discussion sur son oeuvre
» Auguste Renoir(biographie et oeuvres)
» Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres
» Soie, et autres oeuvres d'Alessandro Baricco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamazight :: Tamazight :: Tamazight historique :: Manuscrits de Si Lmuhub Ulahbib (Kabylie)-
Sauter vers: