Tamazight

Portail sur Tamazight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La guerre médiatique entre le makhzen et Aljazeera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 1406
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 34

MessageSujet: La guerre médiatique entre le makhzen et Aljazeera    Jeu 16 Déc - 1:28

Un certains nombres d'articles sont parus dans la presse arabe marocaine pour grogner sur Aljazeera car cette chaîne de TV a osé faire un reportage sur un événement culturel amazighe en Catalogne. Les colonialistes arabes ne supportent pas le travail professionnel de ces journalistes qui éclairent sur la situation préoccupante des autochtones amazighes qui sont considérés comme des citoyens de seconde zone. Voici quelque exemple d'article marocains haineux et insultant :

L'Union des communautés islamiques en Catalogne "profondément déçue" par le "comportement haineux" d'Al-Jazzera

Cité par l'hebdomadaire arabophone "Andalus press" publié en Espagne, M. El Ghaidouni a également exprimé "son étonnement face au comportement d'Al-Jazira qui ignore depuis un certain temps les activités de la plus grande instance représentative des musulmans en Espagne", et qui, selon lui, s'est confirmé encore une fois à travers son absence au congrès régional de l'Union organisé à la fin de la semaine dernière.

"Si un tel événement ne méritait pas d'être couvert aux yeux d'Al-Jazira, alors elle n'a qu'à revoir ses cartes et sa conception des questions urgentes qui préoccupent les Arabes et les Musulmans dans ce pays", a dit M. El Ghaidouni.

Selon la publication, ce congrès a été marqué par la présence de la directrice des questions religieuses du Gouvernement autonome de Catalogne, du président de la Fondation Pluralisme et cohabitation relevant du ministère espagnol de la Justice et d'éminents chercheurs espagnols en matière de questions intéressant les Musulmans tels Jordi Moreras, la professeur et députée marocaine Jamila El Mossalli et la journaliste Naima Benyaich.

La rencontre a également vu la participation d'une pléiade d'universitaires de renommée provenant de différentes régions d'Europe et du Maroc, en plus de la présence de 300 membres des communautés marocaine et arabe établies en Espagne.

"Andalus press" a ajouté à cet égard qu'elle a reçu des courriers électroniques et appels de nombreux lecteurs se plaignant des dernières "sorties médiatiques" de la chaine qatarie qui semble avoir décidé d'utiliser les immigrés marocains résidant en Espagne "comme arme" dans sa guerre contre le Maroc dans le but de raviver le "chauvinisme berbère" entre les membres de la communauté marocaine.

La publication a relevé qu'au moment ou ladite chaine a ignoré le congrès de l'Union des communautés islamiques en Catalogne, les observateurs ont constaté qu'elle a mobilisé des moyens énormes et dépêché son correspondant à Madrid pour couvrir une "activité" d'une minuscule association amazighe à laquelle ont assisté une poignée de personnes que l'on peut compter sur le bout des doigts".


------------------------------------------------------------


La chaine de télévision Al-Jazeera croit pouvoir jouer sur la fibre du "particularisme berbère" (Andalus Press)

La chaine de télévision qatarie Al-Jazeera a cru pouvoir jouer sur la fibre du "particularisme berbère" pour créer des clivages sein de la communauté marocaine en Espagne, à en juger par la couverture amplifiée que la chaine a assuré à un colloque anodin d'une association amazigh, aux seules fins d'égratigner l'image du Maroc.


L'hebdomadaire électronique "Andalus press", édité en Espagne, écrit à ce propos que "les immigrés marocains d'origine amazigh" sont le nouveau cheval de bataille que la chaîne Al Jazeera veut enfourcher pour mener "la guerre contre Maroc" .

Les observateurs ont constaté que ladite chaine a mobilisé d'importants moyens et dépêché son correspondant à Madrid en compagnie d'un staff technique dans la région de Catalogne (nord-est de l'Espagne) pour couvrir une activité organisée par une minuscule association baptisée "Tawmat" à laquelle a assisté une poignée de personnes, a ajouté "Andalus press" dans sa dernière édition.

Al-Jazeera a allégué que "les Amazighs marocains ne se contentent pas d'initiatives telle que la création d'un Institut royal des études amazigh au Maroc ou l'introduction de l'enseignement de la langue amazigh dans les écoles publiques" mais ont fait en sorte que "leurs revendications rencontrent un large écho en Catalogne, considérée comme l'une des régions soutenant le plus la question amazigh".

"Andalus press" s'étonne de cette démarche étrange d'Al Jazeera qui "a préféré jeter exagérément la lumière sur une question qui, pourtant, ne suscite aucun antagonisme au sein de la communauté marocaine en Espagne, plutôt que de s'intéresser aux questions majeures qui préoccupent les membres des communautés marocaine et musulmane dans ce pays".

C'est que les motivations "d'Al Jazeera" sur ce registre n'ont rien à voir avec l'abécédaire du journalisme professionnel mais relèvent d'une guéguerre que la chaine a engagée contre le Maroc, après la décision des autorités marocaines de fermer le bureau de cette chaine à Rabat, a souligné "Andalus press".

La publication a indiqué à ce propos qu'Al-Jazeera "a ignoré, singulièrement, un important congrès de l'Union des instances islamiques en Espagne qui s'est tenu à quelques encablures du lieu ou ladite association amazigh a organisé son activité». Contrairement à "l'activité amazigh", a-t-elle noté, la chaine qatarie n'a accordé aucune importance à la réunion de l'Union des instances islamiques, considérée comme la plus grande instance représentative des musulmans en Espagne et qui intéresse plus de 1,5 million de musulmans vivant dans ce pays.

Ladite chaine a également ignoré une imposante manifestation des ressortissants marocains établis en Catalogne et à laquelle ont pris part des centaines de membres de la communauté marocaine pour dénoncer la campagne de désinformation menée par les médias espagnols en vue de ternir l'image du Royaume au lendemain des incidents survenus à Laayoune, a rappelé la publication.

source : maghreb arabiste press
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamazight.forumactif.com
 
La guerre médiatique entre le makhzen et Aljazeera
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guerre animé entre Disney, pixar et DreamWork
» Video : La guerre sous-marine entre 1939 et 1945
» LA GUERRE DES CHIFFRES ENTRE GOUVERNEMENT DE LA RDC ET CENI EST DECLAREE. LA CENI DEMENT OFFICIELLEMENT DE RECEVOIR DE FONDS CONSEQUENTS CHAQUE MOIS POUR L’ ORGANISATION DES ELECTIONS
» TEXTE ORIGINAL DE L ACCORD DE KAMPALA SIGNE A NAIROBI POUR METTRE UN TERME A LA GUERRE "CONGOLESE" ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RDC ET LE M23 MAIS SANS SIGNATURE CONGOLESE....MAWA
» Guerre civile sur facebook entre extremistes kassaiens et extremistes katangues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamazight :: Général :: Actualités-
Sauter vers: